Saison 2014

  • Ouverture du Jardin 7 jours sur 7 en 2014:
    samedi, 14 juin au dimanche, 14 septembre

 

 

"Chevaux de vent"

Prix Culture pour tous

De gauche à droite : France Martin, vice-présidente de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, Isabelle Mougeot, artiste peintre et papetière d’art ,créatrice et maître d’œuvre du projet CHEVAUX DE VENT, Chantal Chagnon, directrice de l’école aux Quatre-Vents, et Hélène Dufresne, membre du conseil d’administration de Culture pour tous. Photo : Louise Leblanc

 

Prix nationaux de reconnaissance Essor 2012-2013, remporté par l'oeuvre Chevaux de vent

 

Chevaux de vent est le nom que l'on donne aux drapeaux de prière tibétains. Ce sont de petits morceaux de tissu de couleur sur lesquels sont imprimés un cheval et un court texte, et qui sont accrochés sur une corde.

Le vent qui souffle caresse au passage les formules sacrées imprimées, les disperse dans l'espace et les transmet ainsi aux dieux. Suivant le même principe, plus de 1 500 enfants provenant de 5 écoles ont conçu leur propre étendard, sous la supervision de l’artiste professionnelle Isabelle Mougeot.

Les fanions ont ensuite été accrochés sur une corde entre les arbres du Jardin Daniel A. Séguin de Saint-Hyacinthe, partenaire de ce beau projet. Les vœux de bonheur des enfants inscrits sur de petites fiches plastifiées ont permis aux visiteurs d'en faire la lecture lors de leur passage au jardin tout au long de l'été.

 

Gagnant du concours "Conception et aménagement de la série All-America Selections"

Troisième place

Afin de célébrer son 80e anniversaire, l'organisation All-America Selections a introduit une compétition pour les grands jardins de démonstrations en Amérique du Nord. Le Jardin Daniel A. Séguin s'est illustré au concours de design AAS et a remporté la troisième place dans la catégorie #2 (entre 10 000 et 100 000 visiteurs). Vingt-et-une variétés des AAS ont été magnifiquement présenté au pourtour de la fontaine du "Petit Français" et ainsi, présenté au public durant la saison estivale 2013. Le Jardin Daniel A. Séguin est l'unique gagnant du concours au Québec, et le deuxième au Canada. http://www.all-americaselections.org/display_gardens/contest.cfm


Participation au FleuroSelect

Le Jardin Daniel A. Séguin est l'un des jardins de démonstration de cette grande organisation internationale. Plus d'une cinquantaine de jardins à travers le monde participent au dévoilement des gagnantes à chaque année. L'organisation qui a comme objectif de présenter aux visiteurs de nouvelles variétés de plantes ornementales sur des sites enchanteurs a été fondé en 1970, en Allemagne. Vous pouvez donc découvrir les nombreuses gagnantes parmi les 20 jardins thématiques du Jardin Daniel A. Séguin.
http://www.fleuroselect.com/

 

 

Le Jardin Daniel A. Séguin

  
Coquelicots
Photo Marie-Michèle Bernier - 2010

Le Jardin Daniel A. Séguin déploie ses 50 000 plantes sur 4,5 hectares, compte plus de 20 jardins thématiques et possède la plus grande collection d’annuelles au Québec. La maturité et la diversité de sa végétation en font un lieu enchanteur où règne la convivialité.

 

Ses 15 000 visiteurs annuels en ont fait le principal attrait touristique de la région. Membre actif de l'Association des Grands Jardins du Québec, le Jardin Daniel A. Séguin recèle des trésors de beauté.

Il offre aussi une vitrine aux partenaires et aux entreprises du secteur horticole un lieu où se faire connaître. La réalisation du Jardin est le fruit d’une collaboration entre la communauté maskoutaine, le milieu des affaires et le personnel engagé de l’Institut de technologie agroalimentaire, campus de Saint-Hyacinthe.

 



Fondation

LE JARDIN DANIEL A. SÉGUIN
UN JOYAU POUR L'ITA ET LA COMMUNAUTÉ
UN PROJET DE LONGUE HALEINE

Daniel Séguin

 

En 1975, Daniel A. Séguin et Wilfrid Meloche, tous deux professeurs en horticulture à l’ITA de Saint-Hyacinthe, initient le projet d'un jardin pédagogique. Les premiers grands travaux du Jardin, tels le drainage, les relèvements de terrain et les sentiers, débutent en 1977. En 1984, Milan Havlin, architecte du paysage et professeur à l’ITA, élabore de nouveaux plans, lesquels sont dévoilés en 1986.


La Fondation en horticulture ornementale de l’ITA de Saint-Hyacinthe, un organisme à but non lucratif administre le Jardin depuis 1987. Elle le développe entre autres grâce à l’appui de l'industrie horticole. La promotion du Jardin et le soutien du développement des connaissances de l’horticulture ornementale au Québec constituent l’essentiel de son mandat.


Ce laboratoire grandeur nature permet aux futurs horticulteurs et horticultrices de mettre en pratique la théorie apprise en classe sur les techniques de plantation, de construction et d’entretien. Il s’agit aussi d’un site idéal pour l’apprentissage des plantes et de leurs caractéristiques. Les élèves de l’ITA travaillent dans le Jardin l’automne et le printemps dans le cadre des cours tout au long de leur formation. La cohorte des finissants, elle, réalise un nouveau jardin-école chaque année. Durant la saison estivale, une équipe de techniciens horticoles et de jardiniers assure l’entretien du jardin et poursuit son développement.

 

 

Le 7 janvier 2012, à l'âge de 83 ans, entouré des siens, est décédé Daniel A. Séguin. Cet agronome d'envergure, originaire de Rigaud, a consacré sa vie professionnelle à l'enseignement et au développement de l'horticulture ornementale au Québec. Souffrant d'une grave maladie, il aura apprécié la vie jusqu'à son dernier souffle.

 

"Un homme qui plantait des arbres et des rêves"